Connexion utilisateur

Programmes de recherche internationaux

Equipe 2 : Reproduction et Développement des Organismes Aquatiques : Evolution, Adaptation et Régulations

Equipe 6 : Source et Transfert de la Matière Organique en Milieu Aquatique

BBPolar_SCLERARCTIC

Photo prise au microscope keyence d’une coupe transversale d’une coquille du bivalve arctique Astarte moerchi de l’archipel du Svalbard
2013 - 2016

Le projet scientifique de B.B. Polar_Sclerarctic a pour objectif l’utilisation du squelette des invertébrés marins polaires comme bioarchives des variations environnementales des écosystèmes marins benthiques arctiques. Les méthodes de sclérochronologie et de sclérochimie sont mises en œuvre afin de reconstruire les variations passées des paramètres environnementaux à différentes échelles de temps (de l’échelle journalière à décennale) et d’espace (d’un fjord au pan-arctique) en utilisant deux espèces de bivalves, Chlamys islandica (Volet Scala IPEV) et Astarte spp.

DRIVER

Photo prise au microscope keyence d’une recrue benthique du bivalve Lucinoma borealis récoltée en été 2013 sur les estrans de l’archipel de Chausey.
2012 - 2016

L’objectif général est d’étudier sur des modèles bivalves sauvages, le rôle des contraintes environnementales, et plus spécifiquement du ‘trophic settlement trigger’ (Toupoint et al. 2012, Ecology) sur la dynamique du recrutement en intégrant une nouvelle dimension qu’est la fonctionnalité des habitats benthiques : l’objectif est de hiérarchiser les habitats en fonction du succès du recrutement des espèces ciblées. De multiples questions sont abordées et développées : des habitats structurés (herbiers, biohermes) favorisent-ils le recrutement ?

Equipe 7 : Biodiversité et Macroécologie

MINAM

 Etangs de pisiculture d'Arapaima, station de Quistococha, Pérou.  © IRD/ J. Nunez
2014 - 2015

Les résultats de notre équipe sur cette espèce indiquent une très forte structuration génétique en Amazonie péruvienne, à des échelles spatiales bien plus réduites qu’en Amazonie brésilienne. Ces premiers résultats suggèrent l’existence de plusieurs espèces en sympatrie, avec des implications sur la gestion durable de l’espèce (conservation, pêche et pisciculture). Ce projet vise à clarifier la systématique et l’organisation populationnelle du Paiche en Amazonie péruvienne. Des échantillons de cette espèce sont collectés dans les principaux sous-bassins du Pérou.

Inter-équipes

FINCyt Pérou

Collecte de larves de poissons sur le Rio Ucayali photo © Carmen Garcia Davila, IIAP
2015 - 2017

Projet FINCyt au Pérou

Aplicación de marcadores moleculares (Barcoding y Metabarcoding) en la caracterización de peces ornamentales y de consumo de la Amazonía peruana y su aplicación en el monitoreo de la exportación, comercio y planes de manejo

Ce projet financé par le « Fondo para la Innovación Ciencia y Tecnología » est coordonné par Carmen Garcia Davila (IIAP) et Jean-François Renno (IRD- UMR BOREA, équipe 7). Il doit se dérouler de 2015 à 2017.