Connexion utilisateur

Equipe 4 : Dispersion larvaire et organisation en milieu austral et insulaire tropical

AXE 1 : Développement larvaire, Métamorphose et Dispersion
AXE 2 : Dispersion et caractérisation des communautés aquatiques en milieu austral et insulaire

Thème général

La connaissance des mécanismes qui régulent la structure, la dynamique, le fonctionnement et le devenir des peuplements aquatiques est indispensable à l’élaboration de modèles prédictifs et un préalable à la proposition d’outils de gestion des espèces et des habitats d’intérêt écologique, patrimonial et/ou halieutique. Il convient donc d’étudier la diversité des groupes taxonomiques et leurs traits d’histoire de vie afin de comprendre les relations entre la biodiversité et l'écosystème. Dans ce contexte l’équipe 4 travaille sur 2 thèmes majeurs étroitements liés : « Développement larvaire, Métamorphose  et Dispersion » et « Dispersion et caractérisation des communautés aquatiques en milieu austral et insulaire »

L’équipe se focalise ainsi principalement sur les Communautés marines en milieu austral ; afin de comprendre les phénomènes de colonisation dans le temps et l’espace, de caractériser les habitats et les communautés et d’en suivre les transformations au cours du temps.

Elle travaille aussi sur  les « Communautés dulçaquicoles insulaires où deux approches, complémentaires, sont privilégiées : le fonctionnement des écosystèmes fortement connexes observés dans les îles tropicales, leurs particularités structurelles, et l’influence de l’organisation des systèmes sur la coexistence des espèces et le maintien de la biodiversité ; et l’étude des espèces ayant développé des traits de vie spécifiques leur permettant de coloniser ces milieux particuliers (espèces migratrices (diadromes)).

Axes de recherche

Axe 1 « Développement larvaire, Métamorphose  et Dispersion »

Les organismes aquatiques présentent souvent des cycles de vie complexes, alternant des phases de vie larvaire planctonique et des phases de vie juvénile et adulte variées. C’est souvent à travers ces phases larvaires que ce fait la dispersion des espèces. Le passage de la vie larvaire à la vie adulte implique souvent des modifications corporelles et écologiques importantes que l’on regroupe sous le terme de métamorphose. Ces étapes sont essentielles au maintien des populations aquatiques. Pour comprendre ces processus, l’équipe s’appuie sur une recherche de terrain complétée par une approche expérimentale en laboratoire. L’objectif principal est donc d’étudier les traits de vie et de développer l’élevage de trois modèles (Cirripèdes, Branchiopodes, Echinodermes) qui sont des organismes clés dans les écosystèmes étudiés par l’équipe.

Axe 2 « Dispersion et caractérisation des communautés aquatiques en milieu austral et insulaire »

L’équipe se focalise principalement sur les Communautés marines en milieu austral ; afin de comprendre les phénomènes de colonisation dans le temps et l’espace, de caractériser les habitats et les communautés et d’en suivre les transformations au cours du temps.

Elle travaille aussi sur  les « Communautés dulçaquicoles insulaires où deux approches, complémentaires, sont privilégiées : le fonctionnement des écosystèmes fortement connexes observés dans les îles tropicales, leurs particularités structurelles, et l’influence de l’organisation des systèmes sur la coexistence des espèces et le maintien de la biodiversité ; et l’étude des espèces ayant développé des traits de vie spécifiques leur permettant de coloniser ces milieux particuliers (espèces migratrices (diadromes)). Les stratégies de dispersion de ces organismes diadromes représentent un moteur essentiel de la structuration et de la persistance des communautés allant de l’échelle locale du cours d’eau, d’une île ou d’un archipel, à l’échelle régionale. 

Programmes de recherche

Type de programme Intitulé complet Période
CHLORINDIC National/Régional Effects of chlordecone (Kepone) contamination on epilithic biofilm in rivers: identification of elements of bioindication 2014
Exporter sous Excel

Articles scientifiques

Displaying 11 - 20 of 148

Moteur de recherche Bibliographie

2012
Ravaux J, Léger N, Rabet N, et al. (2012) Adaptation to thermally variable environments: capacity for acclimation of thermal limit and heat shock response in the shrimp Palaemonetes varians. Journal of Comparative Physiology B-Biochemical Systemic and Environmental Physiology. doi: 10.1007/s00360-012-0666-7
D Rogers C, Rabet N, Weeks SC (2012) REVISION OF THE EXTANT GENERA OF LIMNADIIDAE (BRANCHIOPODA: SPINICAUDATA). Journal of Crustacean Biology. doi: 10.1163/193724012x637212
2011
Allcock LA, Barratt I, Eleaume M, et al. (2011) Cryptic speciation and the circumpolarity debate: A case study on endemic Southern Ocean octopuses using the COI barcode of life. Deep-Sea Research Part Ii-Topical Studies in Oceanography 58:242–249. doi: 10.1016/j.dsr2.2010.05.016
Ameziane N, Roux M (2011) Stalked crinoids from Tasmanian seamounts. Part 1: Hyocrinidae. Journal of Natural History 45:137–170. doi: Pii 931311626 10.1080/00222933.2010.520825

Pages